Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les bagues d'universités américaines, les bagues de champions et les bagues en tungstène, photos à l'appui...

Class rings...


Les bagues d'universités restent aujourd'hui encore une spécificité américaine.
Elles répondent à une tradition qui consiste à concrétiser de façon durable l'obtention d'un diplôme universitaire. Ce sont les "College rings".
Mais, pour ceux qui s'arrêtent avant, il existe les "High school class rings" qui, elles, sanctionnent l'obtention d'un diplôme secondaire comparable à notre baccalauréat.
Plusieurs sociétés fabriquent ces bagues, les trois plus renommées étant Jostens, Artcarved et Balfour dont nous reparlerons plus bas. 

Jostens "College"


La société Jostens est, à tort ou à raison, considérée comme l'une des plus prestigieuses du pays.
Elle est d'ailleurs le fournisseur officiel de la célèbre "Harvard university" située à Cambridge, dans la banlieue de Boston.
Le modèle présenté ci-contre est la "Regal Traditional" avec l'option "Encrusting" qui permet d'inclure dans la pierre un symbole de son choix (ici la balance de la justice) ou tout simplement ses initiales...

Arcarved "College"



Ci-contre, un modèle de la non moins célébre société Artcarved.
Il s'agit ici du modèle "Lady Legend" destiné aux étudiantes.
On notera la présence d'un "top" en métal avec diamant incrusté.
De nombreuses personnalisations sont, bien entendu, possibles : pierre (synthétique ou non), incrustation, nom de l'université ou devise, niveau d'études... etc...

Balfour "High school"



La société "Balfour" s'est récemment associée à "Artcarved" pour proposer à ses clients un choix plus large.
Le modèle ci-contre baptisé "Premiere" rappelle les formes "Art déco" des années 30. Pour les nostalgiques...

L'élégance de "Tiffany & Co"...





Chacun connaît le célèbre joaillier Tiffany.
Il est également possible de commander une bague de fin d'études chez ce bijoutier.
Ci-contre, un modèle de 1942 trouvé dans une "pawn shop" d'Utica, petite ville de l'état de New York...
Les modèles des années 40 étaient moins massifs que ceux d'aujourd'hui (gravure moins profonde et angles plus doux).
Ces modèles étaient également plus légers et sans doute plus discrets que les actuels...
Il est encore parfois possible d'en trouver dans des "pawn shops" (dépôts-ventes) mais ils se font, hélas, de plus en plus rares ! 

Un peu de musique...

Championship
Un travail soigné chez "Ring Company" également.
Ci-après, l'élégance du sommet de la bague de chez Tiffany dans les années 40.
La finesse de la gravure est un modèle du genre...
Et pourtant, plus de soixante ans après, les inscriptions sont toujours parfaitement lisibles ! 
Championship


Copyright (C) 2006. Tous droits réservés.Dernière mise à jour : samedi 17 janvier 2009